ASC-LOSC : Amiens et Lille s’accusent, et ce n’est pas joli

ASC-LOSC : Amiens et Lille s’accusent, et ce n’est pas joli

Photo Icon Sport

L’enquête n’avance pour le moment pas en ce qui concerne les raisons de l’effondrement de la barrière de sécurité lors du match entre Amiens et Lille, du 30 septembre dernier.

Les experts devraient bientôt se prononcer, mais en attendant, on saura très bientôt si le stade de la Licorne peut rouvrir pour le match face à Bordeaux du 21 octobre prochain, avec probablement aucun supporter adverse si cela devait être le cas. Dans le même temps, cela continue de chauffer entre Amiens et Lille, comme c’est le cas depuis le soir des évènements où cela n’avait déjà pas été très glorieux. Le Président d’Amiens Métropole accuse désormais les dirigeants lillois d’inciter les supporters à porter plainte en leur payant notamment les frais d’avocat.

« J'ai cru comprendre que Lille insistait pour que les blessés portent plainte. Le club financerait même les avocats. Génial, nous sommes dans une belle région, les Hauts-de-France ou, visiblement, il y a beaucoup de solidarité entre les villes… », a déploré Alain Gest, tandis que le LOSC n’a pas confirmé cette décision. Toutefois, dans son édition de jeudi, L’Equipe a bien fait comprendre que les Dogues avaient décidé d’aider certains supporters à porter plainte en leur payant les honoraires des avocats. Le climat déjà tendu entre les deux clubs ne devrait donc pas s’améliorer, même si ce qui compte surtout, c’est que la vérité éclate dans cette affaire, et que ce genre d’incident ne se reproduise plus à l’avenir.