Affaire Sébastien Thoen : Les signataires de la pétition en danger à Canal+

Affaire Sébastien Thoen : Les signataires de la pétition en danger à Canal+

Photo DR

On ne rigole pas, ou plus, à Canal+. Le sketch de Sébastien Thoen parodiant l’émission « L’Heure des Pros » de Pascal Praud qui est diffusée sur une autre chaine du groupe, a provoqué le limogeage pur et simple de l’animateur.

Pour avoir soutenu à l’antenne le néo-chômeur, Stéphane Guy a été mis à pied, et risque même réellement un licenciement. Au sommet de Canal+, se trouve en effet le patron de Vivendi Vincent Bolloré, qui affiche clairement son envie de supprimer tout esprit d’auto-critique à l’intérieur de sa chaine. A l’heure où le commentateur vedette est donc menacé de prendre la porte, il pourra toujours se dire qu’il n’est pas le seul. En effet, ce sont les 150 signataires de la pétition de soutien à Sébastien Thoen, avec les journalistes, les présentateurs et les consultants qui avaient suivi cet appel, qui sont désormais dans le viseur. C’est ce qu’affirme Mohamed Toubache-Ter, insider qui suit le dossier de près, et assure que la direction de Canal+ est déterminée à faire un gros coup de balai.

« Alors que Stéphane Guy est reçu ce vendredi par sa DRH et qu’il pourrait être licencié... Vincent Bolloré aurait également dans son viseur les signataires de cette fameuse pétition en soutien à l’humoriste, Sébastien Thoen », a lancé Mohamed Toubache-Ter sur les réseaux sociaux. Si on imagine mal Canal+ se séparer de plus de 100 collaborateurs, le message est en tout cas passé face à cet élan de solidarité dans la rédaction et risque de faire froid dans le dos. C’est certainement le but recherché, au sein d’une chaine qui devrait pourtant accueillir de bonnes nouvelles prochainement, avec la probable récupération des droits TV que Médiapro ne peut plus assumer.