Un mouvement de grève dans le football féminin ?

Un mouvement de grève dans le football féminin ?

Photo Icon Sport

A l’heure où la Coupe de France féminine bat son plein, l’En Avant Guingamp, qui évolue au plus haut niveau en France, se présentera avec ses U19 contre Brest ce dimanche après-midi.

Toute l’équipe première du club a été en effet « mise au repos » par le président Bertrand Desplat, qui a eu affaire à un mouvement de grève surprise cette semaine. Ce jeudi, la sélectionneuse nationale Corinne Diacre se rendait en Bretagne pour superviser un entrainement de Guingamp et discuter avec certaines joueuses, mais personne n’est sorti du vestiaire. Au sein d’un mouvement qui touche également d’autres clubs, la contestation se porte sur les conditions salariales, d’entrainement et le traitement médiatique au sein de leur sport. Des réunions à ce sujet sont prévues en début de semaine prochaine, mais le patron de l’EAG n’a pas masqué sa colère.

« J’ai décidé de mettre tout le monde au repos, y compris le staff. Il faut que les esprits se reposent. On pourra aussi sanctionner des comportements inacceptables et irrespectueux envers l’institution d’En Avant », a fait savoir Bertrand Desplat dans Le Télégramme.