TV : Pierre Ménès ne fait pas de la télé « pour être aimé »

TV : Pierre Ménès ne fait pas de la télé « pour être aimé »

Photo Icon Sport

Journaliste sportif le plus suivi sur les réseaux sociaux, Pierre Ménès ne laisse personne indifférent, et il fait d'ailleurs tout pour que cela soit le cas en étant parfois très direct dans ses réponses. Dans une longue interview accordée au site Twenty Magazine, le consultant Canal+ évoque la relation qu'il a avec les téléspectateurs et plus particulièrement les amateurs de football. Et il assume sans problème son style.

« Je suis très conscient du fait que, dans le milieu du foot, dès que tu dis du mal d’un club, le supporter de ce dernier trouve que tu es le dernier des connards. Et inversement, lorsque c’est du bien, il trouve que tu es formidable. Il faut juste prendre de la hauteur par rapport à ça. Comme je dis toujours ce que je pense, j’assume. Mais si c’est une connerie, j’ai assez de recul pour la regretter. Si certains ne m’aiment pas …. je ne fais pas de la télé pour être aimé, je fais de la télé pour dire ce que je pense (...) Lorsque tu ne fais que du direct, ce qui est aussi mon cas, tu prends beaucoup plus de risques. Il fait 10 heures de direct, d’humour, par semaine. Et ça ne dérape qu’une fois toutes les 4-5 semaines, c’est presque compréhensible. Ça se veut être humoristique, même si l’humour, ça peut tomber à plat, ne pas être drôle, être déplacé… mais ça ne part pas d’un mauvais sentiment », explique Pierre Ménès, qui n'a pas l'intention de changer de style juste pour faire plaisir à tout le monde.