TV : Di Meco dément vouloir refuser de commenter le PSG !

TV : Di Meco dément vouloir refuser de commenter le PSG !

Photo Icon Sport

Eric di Meco ne sera pas au micro de RMC si le PSG va en finale de la Ligue des champions. L'ancien joueur de l'OM a tenu à mettre les choses au point.

Jeudi, L’Equipe affirmait qu’Eric Di Meco avait demandé à la direction de RMC de ne pas commenter une éventuelle finale du Paris Saint-Germain en Ligue des champions, le vainqueur de l’édition 1993 avec l’OM ne se sentant pas « le mieux placé » pour être consultant. Mais dans Le Parisien, Eric Di Meco dément totalement avoir réclamé une telle chose à ses employeurs, et explique pourquoi il semble plus logique, selon lui que ce soit Jérôme Rothen qui soit à l’antenne en cas de présence du PSG en finale dans une semaine à Lisbonne. « Il paraît que la polémique enfle sur les réseaux sociaux. Mais il n’y a vraiment pas de quoi ! Ce n’est pas ma décision, mais celle de la direction de RMC Sport. Je n’aurais eu aucun problème à commenter ce match. Une finale de Ligue des champions, ça ne se refuse pas », explique l’ancien joueur marseillais, qui démonte ainsi l’hypothèse d’un choix de cœur.

Et si ce choix est celui de la chaîne sportive, Eric Di Meco estime qu’elle est judicieuse, car elle va éviter des polémiques inutiles et surtout injustifiées. « Ils ont trouvé plus logique, et je suis d’accord avec eux, de faire appel à mon camarade Jérôme Rothen, avec qui j’officie en alternance. Au lancement de RMC Sport, Jérôme commentait tous les matchs du PSG et moi tous ceux de l’OM. Cette saison, ce n’était pas le cas et Jérôme en a été déçu. Depuis le début de l’année, je dis à mes boss que l’ancien fonctionnement était plus logique. Le priver de la finale serait scandaleux. Il a été sous contrat pendant six ans avec le PSG. C’est un enfant de ce club. Il est bien plus légitime que moi. Pensez aussi aux téléspectateurs : sur un match aussi historique qu’une finale de Ligue des champions, les supporteurs parisiens vont préférer entendre Jérôme que moi qui ai joué à Marseille pendant quatorze ans. Et enfin, mettez-vous même à ma place. Vous connaissez les supporteurs : quoi que je dise à la fin de match, mes mots seront décortiqués. Ils seront perçus comme faux cul si je m’enflamme ou jaloux si je n’en fais pas assez. J’ai que des coups à prendre », fait remarquer, dans le quotidien francilien, Eric Di Meco. Reste que pour l'instant le PSG n'est pas encore qualifié pour la finale de la Ligue des champions, et qu'une finale 100% française est toujours possible, ce qui pourrait alors poser un problème pour Jérôme Rothen.