TV : Canal+ et BeInSports crient victoire, qui sera le perdant ?

TV : Canal+ et BeInSports crient victoire, qui sera le perdant ?

Photo Icon Sport

Ce mercredi, BeInSports et Canal+ ont confirmé simultanément l'accord trouvé entre le média qatari et la chaîne cryptée. Un deal qui convient aux deux partenaires, qu'en sera-t-il des abonnés ?

Tandis que Mediapro annonce une chaîne à 25 euros par mois pour diffuser notamment la Ligue 1, mais que cette chaîne est toujours dans les cartons, BeInSports et Canal+ ont confirmé ce mercredi avoir trouvé un deal qui transforme les appels d’offre de la LFP en blague à 330ME par saison. Car lors de la dernière attribution de ces droits, C+ semblait avoir tout perdu en ne récupérant aucun match de notre Championnat. Mais, en versant cette même somme à BeInSports, la chaîne historique du football français a finalement récupéré les droits de deux matches de Ligue 1 par journée de Championnat, plus 28 des 38 meilleurs matches de la saison. En plus de ce chèque de 330ME par an, le média qatari sera distribué par Canal+ et uniquement par Canal+.

« Le marché français des chaînes sportives payantes est en train de connaître des changements radicaux, conséquences de l'arrivée de nouveaux acteurs. Les diffuseurs de contenu premium, ayant acquis des droits à un prix raisonné - établis sur la base de business plans rationnels - continueront à se développer avec succès. C'est précisément ce que fait beIN Sports, notamment en scellant ce partenariat avec Canal +. Ce partenariat est une étape majeure de nos ambitieux plans de croissance à long terme en France », s’est félicité Yousef Al-Obaidly, président de BeInSports France. Nul doute que du côté de Mediapro et de RMC Sport on risque de moins bien prendre la chose, car c'est clair qu'il n'y aura pas éternellement de la place pour tout monde dans le paysage audiovisuel français pour le sport et le football.