TV : Canal + condamné, Stéphane Guy fait appel !

TV : Canal + condamné, Stéphane Guy fait appel !

Icon Sport

Licencié par Canal + fin 2020 pour s’être approprié l’antenne selon sa direction, Stéphane Guy a obtenu la condamnation de la chaîne cryptée aux Prud’hommes.

Bonne nouvelle pour Stéphane Guy dans son procès avec Canal +. En effet, L’Equipe dévoile que le 29 août dernier, le conseil des Prud’hommes de Paris a jugé que la licenciement de Stéphane Guy par Canal + était abusif et qu’il n’avait commis aucune faute. Selon les informations du quotidien national, la chaîne cryptée a été condamnée à payer 260.000 euros à son ancien journaliste en dommages et intérêt. Une première manche de gagnée pour Stéphane Guy, qui n’est toutefois pas totalement satisfait de la décision rendue par le tribunal selon son avocat Olivier Khatchikian.

Stéphane Guy demande sa réintégration à Canal +

« Mais au-delà de la réparation financière qu'il a obtenue, mon client considère que les juges n'ont pas tiré toutes les conséquences légales de leurs propres constatations. L'atteinte à la liberté d'expression ne peut se résoudre uniquement par des dommages et intérêts. Il poursuivra donc en appel son action pour obtenir l'annulation pure et simple de son licenciement » précise l’avocat de Stéphane Guy, qui cherche à être réintégré sur Canal + depuis le début du procès. Canal + n’aura donc pas à payer les 260.000 euros pour le moment car l’appel de Stéphane Guy est suspensif. Pour rappel, le 5 décembre 2020 pendant un match entre Montpellier et le PSG, l’ancien journaliste de Canal +, que l’on entend maintenant dans l’After Foot sur RMC, avait lancé un message de soutien à son collègue Sébastien Thoen, qui venait de se faire licencier par Canal +. La veille de Noël, son licenciement lui avait été notifiée. De son côté, la chaîne cryptée a refusé tout commentaire, malgré les sollicitations des journalistes de L’Equipe. Le prochain rendez-vous entre Stéphane Guy et Canal + s’effectuera devant la Cour d’appel de Paris, mais cela ne devrait pas intervenir avant plusieurs mois.