Arbitrage vidéo : Eric Di Meco dit adieu à la L1, et bienvenu en NFL

Arbitrage vidéo : Eric Di Meco dit adieu à la L1, et bienvenu en NFL

Photo Icon Sport

Suite à la validation par la LFP de l’utilisation de l’assistance vidéo pour l’arbitrage en Ligue 1 dès la saison prochaine, Eric Di Meco a exprimé toute sa consternation.

À partir de la saison 2018-2019, les arbitres du championnat de France pourront donc s'appuyer sur l’assistance vidéo pour un but marqué, une situation de penalty, un carton rouge direct et l’identité d’un joueur sanctionné. Si une phase de test doit encore permettre de perfectionner le système, cette révolution ne fera sans doute jamais l'unanimité. Si certains pensent que le football français avait besoin de se moderniser en optant pour la vidéo, d'autres personnes influentes n'approuvent pas du tout ce choix. Et c'est le cas d'Eric Di Meco.

« Je suis content d’avoir connu le foot que j’ai connu. Au football américain (NFL), quand il y a un touchdown, personne ne bouge. Au football, quand il y aura un but dans un stade, les gens vont attendre. On tue l’essence même du football, qui est la liesse, la folie. On ne va même plus profiter des buts. Les arbitres qui ne vont pas avoir envie de se faire pourrir à chaque match, ils voudront faire jouer au maximum. L’arbitre va se dire: "Si je signale la position de hors-jeu alors que ce n’était pas le cas, je vais me faire crépir" », a lancé sur RMC, l'ancien joueur de l'OM, persuadé que le jeu va en souffrir, et que les polémiques ne vont pas s'arrêter pour autant, comme c'est le cas en Allemagne et en Italie.