PS5, Xbox, bientôt la fin de FIFA ?!

PS5, Xbox, bientôt la fin de FIFA ?!

Cette année encore, le jeu vidéo FIFA a fait un véritable carton dès sa sortie sur le marché, le 1er octobre dernier. Mais malgré un développement toujours aussi florissant, Electronic Arts envisage de bouleverser les choses de manière drastique.

FIFA est une véritable référence sur le marché des jeux vidéo. Chaque opus s’arrache, que ce soit en magasin ou en dématérialisé directement sur les consoles Xbox ou Playstation. Ces derniers jours, le lancement de FIFA 22 a d’ailleurs battu tous les records, vu que 9,1 millions de joueurs ont déjà acheté le jeu à travers le monde. En plus de cela, 7,6 millions d'équipes Ultimate Team ont été créées et 460 millions de matchs ont été joués. Des chiffres toujours impressionnants, mais devenus habituels avec le bébé d’Electronic Arts. Un bébé bien portant sachant qu’il a été le jeu vidéo le plus vendu en Europe en 2020, devant « Animal Crossing », « New Horizons » ou « Mario Kart 8 Deluxe », d’après les études de l'institut GFK. Depuis 1993, FIFA est donc devenu un objet courant dans les salons du monde entier, et notamment en France. 

FIFA a tué toute la concurrence

Il faut dire que FIFA est le leader incontesté en terme de simulation de foot, grâce notamment aux nombreuses licences acquises au fil des saisons. D’autant plus que le jeu d’EA Sports n’a plus vraiment de concurrent. À son firmament au début des années 2000, quand FIFA était à la peine sur les premières consoles, PES a effectivement été arrêté cette année. Puisque Konami n’arrivait pas à endiguer la chute de Pro Evolution Soccer, l'éditeur japonais a choisi de lancer « eFootball ». Un nouveau jeu gratuit et en accès libre qui n’a pas vraiment trouvé son public. Car malgré un lancement fin septembre, soit avant FIFA 22, eFootball s’est surtout fait une mauvaise publicité avec ses nombreux bugs et ses graphismes horribles. En effet, sur les réseaux sociaux, les têtes, pour le moins étonnantes, de Messi ou de Cristiano Ronaldo ont par exemple été critiquées par les internautes. Ce qui signifie donc que FIFA a une voie royale pour les années à venir… ou pas.

EA Sports veut changer le nom de FIFA

Selon Cam Weber, FIFA pourrait effectivement connaître une sacrée révolution dans les mois à venir, avec notamment un changement de nom pour le jeu vidéo préféré des sportifs. « À l'avenir, nous étudions l'idée de renommer nos jeux de football. Cela signifie que nous révisons notre accord sur les droits de l'appellation du jeu avec la FIFA, qui est distinct de tous nos autres partenariats et licences officiels dans le monde du football. L'avenir du football est très grand et très brillant. Notre priorité est de nous assurer que nous avons toutes les chances de continuer à offrir les meilleures expériences de football interactives au monde entier. Merci encore pour votre soutien et vos commentaires sur le jeu de cette année. Nous sommes impatients de créer l'avenir du football avec vous », a lancé le directeur général d'EA Sports dans un communiqué.

Un risque de disparation ?

Une annonce qui a surpris beaucoup de monde. Surtout que le jeu se porte pour le mieux, avec de nombreuses licences en poche : 17 000 joueurs, plus de 700 équipes, 100 stades, 30 ligues mondiales… Cette année, les fans de foot peuvent donc disputer la Ligue des Champions, la Libertadores, la Premier League comme leurs idoles, mais avec une manette en mains. Ce qui pourrait donc changer… Avec à terme une chute de FIFA, en mode PES ? EA laisse en tout cas planer un peu le doute. De quoi déplaire aux fans de la simulation de football, qui veulent bien entendu conserver le FIFA qu'ils connaissent et achètent depuis plus de 20 ans.