Platini à quitte ou double devant l’UEFA ?

Platini à quitte ou double devant l’UEFA ?

Photo Icon Sport

Mis en cause par la FIFA en raison d’un paiement suspect de la part de Sepp Blatter, Michel Platini a été suspendu pour 90 jours. Reste à savoir si l’UEFA, organisation européenne qu’il dirige, va lui apporter son soutien.

Michel Platini a-t-il perdu toute crédibilité ? C’est la question à laquelle plusieurs dirigeants de l’UEFA tenteront de répondre jeudi au cours d’une réunion spéciale. Un rendez-vous auquel le Français ne participera pas étant donné qu’il est suspendu pour 90 jours par le Comité d’Ethique de la FIFA qui enquête sur un paiement suspect (1,8 M€) versé par Sepp Blatter. De quoi remettre en question sa candidature pour la présidence du football mondial, à moins que l’UEFA ne le soutienne. Mais pour le moment, ce n’est pas gagné au vu de la réaction d’Allan Hansen, membre du comité exécutif de l'organisation européenne.

« J'ai été fort déçu quand l'histoire des 2 M CHF (1,8 M€) a émergé. Elle soulève un tas de questions auxquelles nous n'avons pas encore obtenu de réponses. Ce que j'attends, c'est que nous en obtenions jeudi. Un tel paiement exige qu'il y ait un contrat, et par ailleurs doit apparaître dans les comptes de la FIFA. Et s'il n'existe pas de contrat ? Alors nous ne pourrons plus soutenir (Platini) », a prévenu le dirigeant danois lundi. Ce jeudi, Platini saura donc si l’UEFA envisage de demander le report des élections pour la présidence de la FIFA, ce qui lui laisserait le temps de faire appel à tous les recours possibles pour annuler sa sanction et redorer son image.