Mondial 2022 : Le Japon glisse une peau de banane au Qatar

Mondial 2022 : Le Japon glisse une peau de banane au Qatar

Photo Icon Sport

Tandis que le Qatar est toujours soupçonné de ne pas avoir eu que des arguments légaux pour obtenir l’attribution de l’organisation du Mondial 2022 par la FIFA, certains pays se préparent déjà au cas où l’instance mondiale du football devait changer ses plans. Alors que les accusations de corruption de certains membres de la FIFA se multiplient, le Japon a d’ores et déjà fait savoir qu’il était prêt à recevoir la Coupe du Monde sur son territoire en lieu et place du Qatar. « Si la FIFA cherche un autre pays, nous avons les stades qui satisferaient les critères pour accueillir la Coupe du monde. Nous accueillons les Jeux Olympiques de 2020 et si nous avons l’opportunité, nous aimerions aussi organiser la Coupe du monde, mais je ne sais pas s’il y a des chances que nous l’obtenions », a confié Kuniya Daini, patron de la Fédération japonaise de football, qui reste à l’affût. Il semble cependant peu probable que la FIFA change sa décision, ce qui pourrait lui valoir quelques soucis juridiques avec le Qatar qui s’est toujours fermement défendu d’avoir triché lors du vote l’ayant désigné comme pays hôte de la Coupe du Monde 2022.