Le triplé des footballeuses américaines

 Le triplé des footballeuses américaines
Pour la troisième fois après Atlanta et Athènes, les Etats-Unis ont remporté la médaille d’or dans le tournoi olympique féminin.

Les Américaines plus résistantes

Dans le Stade des Travailleurs de Pékin, 65.00 spectateurs sont restés pendant 120 minutes sous la pluie ce jeudi pour assister à la finale du tournoi olympique féminin. Si, pendant la grande partie du match, le spectacle ne fut pas à la hauteur, la victoire finale des Américaines (1-0) au bout d’une prolongation haletante a sauvé cette finale. Plus fraîche physiquement après avoir été globalement dominée pendant 90 minutes, les Américaines ont rapidement inscrit le but victorieux dans la prolongation, grâce à un tir fusant du gauche de Carli Lloyd (96e). Par la suite, les Brésiliennes se sont ruées sur le but américain, se créant de nombreuses situations dangereuses jusqu’à la dernière seconde.
Mais les championnes olympiques en titre, qui avaient failli quitter la compétition dès le premier tour après une défaite initiale face à la Norvège, ont montré des ressources physiques impressionnantes, trois jours après avoir déjà disputé une prolongation pour venir à bout du Canada. Un petit exploit pour les coéquipières de Christie Rampone, puisque les Américaines ont du se passer au dernier moment de leur vedette, Abby Wanbach, qui avait inscrit le but du sacre olympique en 2004.

Le Brésil, éternel dauphin ?

Si, pour les Etats-Unis, ce troisième titre olympique leur permet de confirmer une domination jusque-là uniquement mise à mal par l’Allemagne en Coupe du monde, le Brésil peut se croire maudit. Déjà finaliste déchue de la dernières coupe du monde, la sélection brésilienne vient de perdre sa deuxième finale olympique de rang après prolongation.

Guillaume Comte