Le Maroc prêt à virer Vahid Halilhodzic !

Le Maroc prêt à virer Vahid Halilhodzic !

Icon Sport

Vahid Halilhodzic a réussi à qualifier l'équipe du Maroc pour la prochaine Coupe du monde, mais malgré cela le sélectionneur pourrait être limogé dans les prochaines semaines.

A l’inverse de l’Algérie, éliminée dans la course au Mondial 2022 mais qui a maintenu sa confiance dans son sélectionneur, le Maroc pourrait finalement sacrifier Vahid Halilhodzic, et cela même si le coach des Lions de l’Atlas a obtenu un ticket pour le Qatar. Car fidèle à ses habitudes, l’entraîneur de 69 ans n’est pas du genre à arrondir les angles, et sa position intransigeante concernant deux stars marocaines, Hakim Ziyech et de Noussair Mazraoui, a fait monter la température du côté de Rabat où on refuse d’envisager l’absence des deux joueurs lors de la prochaine Coupe du Monde. C’est pourtant ce qui pend au bout du nez du Maroc puisqu’Hakim Ziyech et de Noussair Mazraoui, mis au placard par leur sélectionneur pour des motifs liés à la discipline, refusent désormais d’être sélectionnés tant que Vahid Halilhodzic sera là, estimant que ce dernier, avec l’aide de certains responsables de la fédération marocaine de football, les dénigraient injustement. 

Coach Vahid viré avant le Mondial ? Le Maroc y pense

Face à ce blocage, qui a même abouti au refus du joueur de l’Ajax Amsterdam et de celui de Chelsea de venir jouer contre le Congo lors des récentes qualifications pour le Mondial, le président de la Fédération royale marocaine de football s’est mouillé.  « ll y a des problèmes à corriger et on va les corriger pour que Mazraoui et Ziyech puissent réintégrer l’équipe nationale. Il y a des divergences qui émergent. Il faut suivre tout cela et prendre les décisions nécessaires qui permettront à l'équipe nationale d'être dans la meilleure position possible », a prévenu Fouzi Lekjaa. Selon FootMercato, même si des négociations sont en cours, Vahid Halilhodzic se montre toujours aussi intransigeant, au point même que son limogeage n’est plus un sujet tabou, plusieurs profils étant étudiés, dont celui de Laurent Blanc, pour remplacer Coach Vahid très rapidement. A moins que ce dernier prenne l'initiative de démissionner sans attendre, ce qui ne serait pas tant une surprise que cela.