La FIFA frappée en plein coeur pour le Mondial en Russie et au Qatar !

La FIFA frappée en plein coeur pour le Mondial en Russie et au Qatar !

Photo Icon Sport

Sale journée pour Sepp Blatter et la FIFA puisque la justice suisse a annoncé qu’en parallèle à l’interpellation de six dirigeants de l’instance mondiale du football, la police helvétique avait saisi ce mercredi des documents sur des « enrichissements illégitimes et des soupçons de blanchiment d’argent » à l’occasion de l’attribution du Mondial 2018 à la Russie et de celui de 2022 au Qatar. Une procédure qui avait débuté en fait en mars dernier, mais dont on a eu connaissance que ce mercredi. « Le Ministère public de la Confédération a ouvert une procédure pénale contre X pour soupçon de gestion déloyale et de blanchiment d’argent entourant les attributions des Coupes du monde de football 2018 et 2022. Il a saisi aujourd’hui des données et des documents électroniques au siège principal de la FIFA à Zurich (…)  Le MPC avait déjà ordonné précédemment à plusieurs établissements financiers en Suisse de lui transmettre les documents bancaires correspondants. Les dossiers saisis ce jour et les documents bancaires obtenus serviront tant dans la procédure pénale suisse que dans les procédures pénales à l’étranger (…) Suite à la saisie des dossiers effectuée ce jour, 10 personnes ayant participé au processus d’attribution des Coupes du monde de 2018 et 2022 en qualité de membres du comité exécutif 2010 doivent être auditionnées par le Ministère public de la Confédération et par la Police judiciaire fédérale (PJF). Elles doivent être entendues en tant que personnes appelées à donner des renseignements », annoncent les autorités suisses dans un communiqué. Selon certaines rumeurs, Sepp Blatter envisageait de demander le report des élections du président de la FIFA, prévues ce vendredi, mais l'instance mondiale du football a fermement démenti cela.