FIFA : Le jour de honte est arrivé pour Blatter ?

FIFA : Le jour de honte est arrivé pour Blatter ?

Photo Icon Sport

C'est ce vendredi qu'ont lieu les élections à la présidence de la FIFA, mais à priori, malgré les différents scandales liés à la corruption, Sepp Blatter sera réélu. De quoi mettre hors de lui Michel Platini, même si cela ne change pas réellement la donne.

L’UEFA, opposée par le biais de son président Michel Platini à Sepp Blatter, a haussé le ton à l’approche des élections prévues ce vendredi. L’ancien numéro 10 de l’équipe de France a déjà fait savoir qu’il préférerait que cette élection soit reportée pour qu’elle s’effectue dans la sérénité, avant d’évoquer un éventuel boycott de l’UEFA à la réunion prévue ce vendredi. Ce jeudi, dans les coulisses de Zurich, Platoche aurait même eu un entretien en privé avec Sepp Blatter, au cours duquel il lui aurait demandé de quitter ses fonctions afin de faire place nette à des dirigeants qui pourront tout remettre à zéro. En attendant, le dirigeant suisse compte bien s’accrocher à son fauteuil, et pourquoi pas enregistrer un cinquième mandat en cas d’élection ce vendredi. 

Platini écoeuré mais cela peut-il changer la donne à la FIFA ?

« Nous avons suivi tout ce qu'il s'est passé ces derniers jours et sincèrement, moi qui aime la FIFA, qui ai une grande admiration pour l'histoire de la FIFA, je suis écoeuré et j'en ai marre. Trop, c'est trop ! », a balancé Michel Platini lors d'une conférence de presse. A priori, et sauf énorme surprise, Sepp Blatter va être réélu président de la FIFA dans quelques heures et le patron de l'UEFA va bien devoir continuer à travailler avec lui, de manière plus ou moins directe. Quoi qu'il en soit, il y aura un avant et un après mai 2015 dans les instances du football.