FIFA : Infantino choque le monde avec ses propos sur l'Afrique

FIFA : Infantino choque le monde avec ses propos sur l'Afrique

Icon Sport

Prêt à tout pour défendre son idée de mondial tous les deux ans, le président de la FIFA est allé très loin ce mercredi, au point de choquer tout le monde.

Gianni Infantino s’exprimait ce mercredi à Strasbourg devant le Conseil de l’Europe, et le moins que l’on puisse dire est que le patron de la FIFA a laissé pantois pas mal de monde en tentant de défendre son idée de Coupe du Monde organisée tous les deux ans. Visiblement décidé à faire passer de gré ou de force son projet, le président de l’instance mondiale du football persiste à dire que cette compétition dans un rythme accéléré aura surtout des effets très bénéfiques pour l’Afrique, seulement deux jours après le drame vécu au Cameroun dans une compétition qui ne semble pas réellement être la priorité numéro 1 de la FIFA. En Alsace, Infantino s’est donc lancé dans des explications au mieux étonnantes au pire écoeurantes en utilisant les Africains pour défendre sa thèse nébuleuse.

« Nous devons donner de l'espoir aux Africains pour qu'ils ne soient plus obligés de traverser la Méditerranée pour trouver peut-être une vie meilleure ou, plus probablement, la mort en mer (...) Nous devons impliquer le monde entier. Nous ne pouvons pas dire au reste du monde : donnez-nous votre argent et vos joueurs - et regardez-les à la télévision. En Europe, la Coupe du monde a lieu deux fois par semaine parce que les meilleurs joueurs y jouent. L'Europe n'a pas besoin d'autres événements », a lancé le président de la FIFA, pas gêné de se servir du drame des migrants pour vendre ses idées et cela même si dans quelques mois la Coupe du Monde se jouera au Qatar, pays où les droits de l'homme ne sont pas la priorité des priorités. En tout cas, ces propos de Gianni Infantino ont déclenché une vague d'indignation, et pas seulement en Europe.