Disparition de Sala : L'opération de remorquage de l'avion trop coûteuse ?

Disparition de Sala : L'opération de remorquage de l'avion trop coûteuse ?

Photo Icon Sport

Dimanche en début de soirée, l’avion qui transportait Emiliano Sala et le pilote David Ibboston a été retrouvé au fond de la Manche. La collecte d’argent qui a permis de poursuivre les recherches sous-marines a donc été capitale, mais désormais, il va falloir remorquer l’avion afin de le sortir de l’eau. Une opération très coûteuse selon David Merarns, le responsable de ses recherches. Dans les colonnes du journal L’Equipe, il a par ailleurs confié qu’il n’était pas certain de disposer de la somme d’argent nécessaire pour remonter l’avion à la surface.

« L'AAIB a une mission : c'est de déterminer les causes de l'accident. Elle n'inclut pas nécessairement la remontée de restes humains. Mais, dans ce cas, l'avion a été trouvé. Vous devriez vous poser une question : pourquoi être impliqué dans ces recherches, localiser l'avion et ensuite décider de ne pas le récupérer ? Surtout quand il y a un corps. Si cet avion était tombé dans un champ, l'AAIB aurait été le chercher et l'aurait placé dans un hangar pour l'étudier. Ils auraient aussi récupéré les corps. Quelle est la différence entre un avion dans l'eau et un avion sur terre ? Ça coûte plus d'argent. C'est cher mais combien pèse l'argent dépensé face à ces deux familles ? Pour moi, ça n'a pas de sens de se lancer dans ces recherches, de réussir à retrouver l'avion, ce qui pourrait permettre de trouver des indices sur ce qui s'est passé, et d'abandonner. Je ne pense pas que ce soit juste de prendre cette responsabilité. Ils ont besoin de temps, maintenant qu'il n'y a plus d'espoir de les retrouver vivants, de faire le deuil. Beaucoup de gens ont fait des dons, plus de 5 000. Nous pensons que c'est nécessaire pour eux de savoir en toute transparence ce qui s'est passé » a-t-il confié. Reste désormais à savoir si une nouvelle cagnotte sera lancée afin de financer cette opération de remorquage de l’avion, ce qui pourrait ainsi permettre de déterminer les causes de ce terrible accident.