CdM 2018 : Zéro pointé pour l'Afrique, Drogba est cash

CdM 2018 : Zéro pointé pour l'Afrique, Drogba est cash

Photo Icon Sport

Questionné sur le Mondial 2018 des pays africains, Didier Drogba n'a pas hésité à dire le fond de sa pensée.

Pour l'Afrique, la Coupe du Monde en Russie s'est arrêtée dès la phase de groupes. Malgré cinq équipes qualifiées, le continent africain est le seul, avec l'Océanie, à ne pas avoir de représentant en huitièmes de finale. À cause des éliminations de l'Egypte (4e du Groupe A), du Maroc (4e du Groupe B), du Nigéria (3e du Groupe D), de la Tunisie (3e du Groupe G) et du Sénégal (3e du Groupe H), l'Afrique réalise un pas en arrière, puisque c'est la première fois depuis 1982 qu'aucun pays de ce continent ne jouera la phase finale d'un Mondial. Un très mauvais point selon Didier Drogba.

« L’Afrique va réussir un jour, mais nous devons réfléchir à nouveau à la manière dont nous abordons ces grandes compétitions. C’est un grand pas en arrière. Je pense aussi que c’est une chance pour toutes les équipes africaines et pour la Confédération Africaine de reconsidérer la stratégie et la manière d’aller vers l’avant. Que voulons-nous faire lors de la prochaine Coupe du Monde ? Nous avons le potentiel, nous avons l’argent pour nous développer, mais nous avons besoin de plus que cela. Nous devons avoir la cohérence et la structure des équipes européennes et des équipes sud-américaines. Nous allons réussir un jour, mais nous devons réfléchir à nouveau à la façon dont nous abordons ces grandes compétitions », a expliqué, sur la BBC, l'ancien international ivoirien, qui pense donc que l'Afrique a un bel avenir en Coupe du Monde, malgré ce couac de 2018. Réponse en 2022 au Qatar.