Ballon d’Or : Messi c’est bidon, France Football s’explique

Ballon d’Or : Messi c’est bidon, France Football s’explique

Icon Sport

Alors que la cérémonie du Ballon d’Or n’est prévue que le 29 novembre, des sources ou internautes croient déjà connaître le nom du vainqueur. Les fuites sont pourtant impossibles, assure l’organisateur de la récompense France Football.

La période des votes à peine terminée, des supposées fuites n’ont pas tardé à apparaître sur les réseaux sociaux. Une feuille imprimée avec un classement annoncé officiel offrait le Ballon d’Or 2021 à Robert Lewandowski. Puis une nouvelle publication similaire a donné une fausse joie à Lionel Messi. Organisateur de la récompense, France Football était donc sorti du silence pour démentir et assurer que le classement n’était même pas imprimé.

Cela n’a pas empêché le média portugais RTP de confirmer la victoire de l’Argentin, obligeant l’hebdomadaire à réagir une deuxième fois. « C'est un peu comme un jeu autour des votes, je comprends en quelque sorte que ça arrive, a répondu le rédacteur en chef de France Football Pascal Ferré, contacté par le site polonais de Sportowefakty. Cela ne me dérange pas parce que je sais que ces fuites ne sont pas réelles. S'il vous plaît, croyez-moi. Comme je l'ai dit, seul un petit groupe restreint connaît le nom du vainqueur. Et je vous rassure : tous les classements qui circulent sur internet sont faux. »

Le vainqueur pas encore informé

« A ce stade, une telle liste n'existe tout simplement pas, il n'est donc pas nécessaire de la photographier ou de la scanner, car elle n'est matériellement pas disponible ! Toutes les données sont sur l'ordinateur et elles ne sont absolument pas imprimées », a répété le journaliste, en précisant que le vainqueur n’a pas encore été informé. « Le gagnant le sait à l'avance. Environ deux semaines avant je pense, vers le 20 novembre, a-t-il confié. Mais ce sera encore un tout petit groupe. Même le club du gagnant ne saura pas avec certitude que son joueur a gagné. » Tout est clair, du moins jusqu’à la prochaine fuite.