Andy Delort et l'Algérie, un acte « horrible »

Andy Delort et l'Algérie, un acte « horrible »

En décidant de se mettre à l'écart de l'équipe d'Algérie pendant un an, afin de privilégier l'OGC Nice, Andy Delort a provoqué un séisme chez les Fennecs.

Depuis une semaine, et même si Andy Delort a tenté de calmer le jeu, les supporters algériens ne décolèrent pas contre l’attaquant de l’OGC Nice. En faisant savoir à Djamel Belmadi qu’il souhaitait mettre sa carrière avec les Fennecs entre parenthèses pendant plusieurs mois, le natif de Sète a scandalisé le peuple algérien, où l’on estime désormais que le joueur de 30 ans a choisi le maillot des Verts en 2019 juste pour ses intérêts personnels et pas pour un quelconque amour du pays. En attendant de savoir ce que va faire le sélectionneur de l’équipe de l’Algérie avec Andy Delort, Kevin Diaz a confié toute sa colère face à la manière dont le joueur niçois s’est comporté avec l’équipe algérienne. Pour l’ancien footballeur, Delort s’est totalement planté et cela n’est pas correct.

Andy Delort n'a pas respecté l'Algérie 

Dans l’After Foot, Kevin Diaz a confié sa colère. « On sait très bien que Andy Delort a choisi de jouer pour l’Algérie un peu par opportunisme et aussi parce qu’il n’avait pas la possibilité de jouer en équipe de France. Mais bon c’est déjà arrivé dans d’autres équipes et d’autres joueurs. Ce que je reproche à Andy Delort c’est plutôt de dire au sélectionneur : « je fais une pause d’un an ». Si tu as décidé d’arrêter ta carrière internationale pour des raisons personnelles ou pour des raisons professionnelles, afin de privilégier ton club, je pouvais l’entendre, mais tu arrêtes en disant « merci pour ce que vous m’avez apporté, j’ai un nouveau challenge », mais dire « je fais une pause d’un an », sachant que dans un an il y a la Coupe du Monde, franchement c’est un manque de respect total de faire cela. Il se dit que certains vont qualifier l’Algérie. Il y’ a un moment où si tu as une figure, tu arrêtes…son histoire de revenir dans un an, c’est horrible », a confié l’ancien attaquant, désormais consultant pour RMC.