Am-Sud : Pas de trêve internationale, Paris est tranquille

Am-Sud : Pas de trêve internationale, Paris est tranquille

La CONMEBOL a annoncé officiellement le report des matchs comptant pour les éliminatoires Coupe du Monde 2022 au Qatar.

Voilà une nouvelle qui devrait ravir de nombreux clubs, dont le Paris Saint-Germain. Si la CAN est souvent motif de litiges entre les clubs et les fédérations, les matchs internationaux de la zone sud-américaine font également régulièrement l'objet de polémiques en tout genres. La faute à de longs déplacements imposés aux joueurs pour disputer des matchs dans des conditions parfois atypiques comme en Bolivie où l'altitude est bien plus élevée que la moyenne. Au coeur d'une saison où le calendrier a été bouleversé à cause du Covid-19 et où les blessures de stars mondiales ne se comptent même plus, les matchs comptants pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 prévus en mars sont d'autant plus remis en question. C'est finalement « grâce » au virus que les clubs ont cette fois eu gain de cause.

En effet, la CONMEBOL a annoncé officiellement le report de tous les matchs initialement prévus en mars. Parmi eux, un choc entre le Brésil et l'Argentine qui était programmé le dernier jour du moins, ainsi que d'autres rencontres très attendues comme Argentine - Uruguay et Brésil - Colombie. Ce report s'explique par le renforcement des mesures des pays européens en terme d'entrée sur leur territoire pour contrer les différents variants du virus. En effet, les personnes en provenance de certaines zones géographiques comme l'Amérique du Sud doivent se soumettre à une quarantaine de sept jours minimum. Une situation qui complique énormément les choses vis-à-vis des clubs, qui voulaient à tout prix éviter de se voir privé de joueurs importants. Que les clubs se rassurent, Roberto Firmino, Gabriel Jesus, Angel Di Maria et consorts resteront bien sagement à la maison.