Algérie : Le derby d'Alger boycotté, le football passe au second plan

Algérie : Le derby d'Alger boycotté, le football passe au second plan

Photo Icon Sport

En Algérie, le derby entre le Mouloudia Club d'Alger et l'Union Sportive de la Médina d'Alger est toujours un moment particulier.

Mais cette année, cela n'a pas été le cas. Avancé à jeudi après-midi, à cause des manifestations prévues vendredi pour réclamer le départ du président Abdelaziz Bouteflika, le match entre les deux formations du quartier de Bab el Oued a été boycotté par les supporters. Puisque le Stade du 5-Juillet était pratiquement vide, alors que l'USMA est premier du championnat et le MCA sixième. Ce qui signifie donc que l'appel au boycott a été suivi.

« Comment jouer un derby quand le pays traverse une crise ? Boycottons les gradins dans l'intérêt du pays et celui du club. Nous demandons à tous les supporters de suivre une seule voie et de ne laisser aucune idée nous séparer », pouvait-on lire sur un tract affiché dans les rues d'Alger et relayé sur les réseaux sociaux. Pour éviter de subir « des violences organisées par le pouvoir afin de justifier une mise au pas de la contestation actuelle en Algérie », les fans ont donc fait ce choix radical. Un choix rare dans un pays où le football est une religion, mais qui montre que la mobilisation contre Bouteflika s'intensifie et soulève des montagnes ces derniers jours.