Algérie : Delort à la CAN, la Fédération lui déroule le tapis rouge

Algérie : Delort à la CAN, la Fédération lui déroule le tapis rouge

Photo Icon Sport

Grâce à ses origines maternelles, Andy Delort a lancé les démarches pour obtenir la nationalité algérienne.

Apparu une seule fois sous le maillot de l’équipe de France U20 en mai 2011, l’attaquant de Montpellier a encore la possibilité de rejoindre les Fennecs. Si possible avant le début de la Coupe d’Afrique des Nations qui débute en juin prochain. Mais qu’en pense la Fédération algérienne de football (FAF) ? A en croire son président Kheïreddine Zetchi, Delort serait le bienvenu.

« J’ai appris qu’Andy Delort a fait les démarches pour obtenir la nationalité algérienne et donc postuler pour les Fennecs. Lorsqu’un joueur qui a des origines algériennes déclare qu’il veut défendre nos couleurs, c’est toujours quelque chose de positif, car il manifeste de l’intérêt pour l’Algérie », a réagi le patron de la FAF sur le site du Monde. Tout en précisant que « le choix appartiendra seulement à Djamel Belmadi ».

L’atout d’Andy Delort

De son côté, le sélectionneur algérien n’a pas encore commenté cette possibilité. Mais nul doute que son adjoint Serge Romano, qui a connu l’avant-centre à Toulouse, aura une influence sur sa décision. En tout cas, l’ancien membre du staff des Fennecs Nordine Kourichi (2011-2014) n’aurait pas hésité. « C’est un joueur expérimenté qui peut apporter une vraie plus-value dans un secteur offensif qui a perdu de sa puissance, a confié le technicien. Delort est sélectionnable, je suis favorable à ce qu’on lui ouvre la porte. » Autant dire que le Montpelliérain peut foncer.