Nkunku, il joue au golf ? Polémique sur les Trophées UNFP

Nkunku, il joue au golf ? Polémique sur les Trophées UNFP

A 10 jours de la cérémonie, les nommés pour les Trophées UNFP sont désormais connus.

Chaque corps de métier à sa récompense, mais celle qui a fait le plus parler concerne le titre de meilleur joueur français évoluant à l’étranger. Si Karim Benzema, grâce à ses performances énormes avec le Real Madrid, est le grand favori de cette désignation, et c’est bien logique, il y a une absence qui a interpellé. En effet, Christopher Nkunku ne fait tout simplement pas partie des 5 candidats, malgré sa saison incroyable avec le RB Leipzig. Ses buts, ses passes décisives, son importance sur le jeu lui ont permis d’être international français, et de devenir en vue de cet été l’un des joueurs les plus convoités en Europe. Rien qu’en Bundesliga, l’ancien milieu du PSG, désormais reconverti en attaquant de soutien, a réalisé un double double avec 17 buts et 15 passes décisives.

Toutes compétitions confondues, sont total s’élève à 31 réalisations, soit tout proche de joueurs comme Kylian Mbappé (35), alors qu’encore une fois, ce n’est pas un pur avant-centre. Son absence a d’autant plus étonné qu’Ousmane Dembélé, qui a zappé plusieurs mois de compétition et revient certes à un niveau intéressant, a lui trouvé sa place sur la liste des candidats pour le joueur français de l’année à l’étranger. Une inversion entre les deux joueurs aurait en tout cas été vue comme plus logique par de nombreux suiveurs. Pour le reste, Théo Hernandez (Milan AC), Mike Maignan (Milan AC) et Ngolo Kanté (Chelsea) complètent cette liste qui fait beaucoup parler.

Nkunku absent de la liste pour les votes ?

« Et Nkunku, il joue au golf ? », « il doit être suédois », « Dembélé la blague », « quel manque de respect pour Nkunku » font partie des réaction à cette annonce du syndicat des joueurs français. Et pourtant ce sont bien les joueurs, de Ligue 1 et de Ligue 2, qui ont permis de faire ressortir cette liste des 5 candidats à la victoire. Plus que ces messages salés, une information de Mohamed Toubache-Ter montre que même chez les votants, on a du mal à comprendre l’absence du joueur de Leipzig. « Et ce qui est fou concernant Christopher Nkunku, c’est que de nombreux joueurs voulaient voter pour lui… mais il n’était même pas dans les choix possibles. Ubuesque », a fait savoir l’informateur, qui sait que cette absence remarquée n’empêche pas Karim Benzema d’être le grand favori à sa propre succession pour cette saison.