Serie A : L'Italie se sert dans le portefeuille de Cristiano Ronaldo

Serie A : L'Italie se sert dans le portefeuille de Cristiano Ronaldo

Photo Icon Sport

L’Italie connait une crise sanitaire incroyable avec la pandémie de Coronavirus, et les salaires des stars comme Cristiano Ronaldo pourraient servir à d’autres besoins.

Devant la situation catastrophique que traverse l’Italie, le football passe bien évidemment au second plan. Les instances préfèrent se pencher sur les revenus économiques du Calcio, et la manière dont ils pourraient aider l’Italie à surmonter la crise sanitaire, en plus de la crise économique qui suivra inévitablement. C’est ainsi que, selon le Corriere dello Sport, les instances du football réfléchissent à une taxation sévère directement prélevée sur les gros salaires de la Série A, afin d’alimenter les caisses de solidarité et de soutien aux victimes du Coronavirus. « Remettre sur le tapis les contrats et les engagements des joueurs ne doit pas être tabou. La crise et l’urgence s’appliquent à tous et le milieu du football doit également avoir la capacité de s’unir. Nous appelons à un geste de grande responsabilité, pour montrer que la solidarité n’est pas un vain mot. Il faut donner un signal », a fait savoir le président de la fédération Gabriele Gravina au micro de Radio24.

Selon le quotidien italien, cela pourrait déboucher sur une mise retirant aux plus gros salaires 20 à 30 % de leurs revenus, pour les attribuer à des secteurs en besoin. Pour Cristiano Ronaldo, qui touche 31 ME par an, cela pourrait ainsi signifier une retenue de 9 ME sur son salaire même si bien évidemment, entre les bonnes intentions et la réalité économique des contrats et des situations de chacun, il peut encore y avoir une énorme marge.