Ita : Mourinho visé par une banderole antisémite

Ita : Mourinho visé par une banderole antisémite

Futur entraîneur de l'AS Rome, José Mourinho a été la cible d'une banderole clairement antisémite. Les Ultras de la Lazio sont pointés du doigt.

José Mourinho sera officiellement le coach de la Roma la saison prochaine, mais l’entraîneur portugais va devoir s’habituer à la terrible rivalité entre les supporters des deux clubs de la capitale italienne. Et ce week-end, c’est un message nauséabond qui est apparu sur un pont de la Cité Eternelle. « Hier les Spurs, aujourd’hui l’AS Rome, demain le Maccabi », tel était le message affiché à destination du Special One. Pas besoin d’être un spécialiste de géopolitique ou de religion, pour comprendre que les auteurs de cette banderole faisaient remarquer que Mourinho avait quitté Tottenham, club qui appartient à Daniel Levy et qui a toujours été l’équipe de la communauté juive de Londres, pour rejoindre l’AS Rome, censée être le club des Juifs romains. La référence au club israélien du Maccabi Tel-Aviv étant le point final de cette banderole.

Ce message fait évidemment scandale au sein de la Roma, car ce n’est pas la première fois que des Ultras de la Lazio font ce genre de chose. En 2017, ces derniers avaient collé sur les sièges du stade olympique, qu'il partage avec l'AS Rome, des photos détournées d’Anne Frank avec le maillot de la Roma. A l'époque, l'affaire avait déclenché un scandale au plus haut niveau, puisque la fédération italienne avait décidé la semaine suivante de faire respecter une minute de silence et que des extraits du célèbre journal d'Anne Frank seraient lus avant chaque match de Serie A. Mais visiblement l'antisémitisme est toujours bien présent dans certaines tribunes. A noter qu'aucun groupe de la Lazio n'a cependant eu le « courage » d'assumer ce message à destination de José Mourinho.