Ita : Le président de Brescia supplie la Serie A de s'arrêter

Ita : Le président de Brescia supplie la Serie A de s'arrêter

Photo Icon Sport

Ce dimanche, le bilan humain du coronavirus en Italie est épouvantable et ce n'est hélas pas fini. Pour le patron de Brescia, rejouer cette saison n'a plus aucun sens et la Serie A est terminée.

Tandis que Naples a déjà annoncé la date de la reprise de l’entraînement, provoquant un petit scandale en Italie, des voix commencent à s’élever de l’autre côté des Alpes afin que la Serie A ne reprenne pas cette saison, le pays ayant d’autres choses plus graves à régler que l’attribution d’un titre de champion d’Italie. Président de Brescia, actuelle lanterne rouge du Championnat et qui n’a donc rien à gagner si les situations sont figées, penser que jouer les matches qui ont été déprogrammés est juste un motif de désolation. Et Massimo Cellino de dire ce qu’il a sur le cœur au moment où son pays traverse la pire période de son histoire depuis la 2e Guerre Mondiale.

« Le championnat est fini ! La Coupe, le Scudetto, si Lotito (Ndlr : président de la Lazio Rome) veut le titre, qu’il le prenne. Il est convaincu d’avoir une équipe imbattable, on va le laisser avec cette idée (...) Vous n'avez pas à vous demander quand recommencera le football, mais seulement si vous survivrez à cette maladie. Et si nous parlons de football, tout doit être déplacé vers la prochaine saison. Il faut être réaliste messieurs, cette maladie c'est la peste (...) Il y a des Ultras qui apportent de l'oxygène aux hôpitaux, d'autres qui pleurent leurs morts, d'autres encore intubés. On ne peut plus jouer cette année (...) Je ne crois pas aux miracles, j'ai cessé de le faire depuis longtemps. Là on parle de survie, putain, pas de foot », a lancé, dans le Corriere dello Sport, président de Brescia. Des propos forts mais qui collent bien avec la réalité de cette épidémie qui frappe toute la planète.