Faux amant de Wanda Nara-Icardi, Brozovic contre-attaque !

Faux amant de Wanda Nara-Icardi, Brozovic contre-attaque !

Icon Sport

La semaine passée, Marcelo Brozovic a signé une prolongation de contrat de 4 ans avec l'Inter Milan. Et le milieu de terrain a décidé au même moment d'attaquer en justice trois journalistes italiens qui avaient laissé entendre qu'il était l'amant de Wanda Nara, épouse de Mauro Icardi.

Depuis quelques jours, la vie sentimentale de Wanda Nara, la compagne de Mauro Icardi, fait la Une de différents médias. Tandis qu’en Argentine, on a prêté une relation extra-conjugale à l’épouse du joueur du PSG avec le garde du corps de ce dernier, ce qui a valu à l’homme en question d’être viré sans ménagement, en Italie c’est la justice qui se penche sur les nombreux articles de la presse people sur la relation orageuse entre Wanda Nara et celui qui est à la fois son mari, mais aussi un client. Wanda Nara étant aussi la représentante de l’attaquant international argentin transféré de l’Inter au Paris Saint-Germain en septembre 2019. Si les juges transalpins se penchent sur cette histoire, c’est que Marcelo Brozovic, qui vient de prolonger à l’Inter, avait été « accusé » par trois journalistes d’avoir eu une relation avec l’épouse de Mauro Icardi et que cet adultère aurait provoqué une bagarre dans le vestiaire milanais, Icardi étant encore à l’Inter au moment des faits qui ont été clairement inventés.

Brozovic, amant de Wanda Nara ? Rendez-vous au tribunal ! 

Estimant que ces bobards, lancés en 2018, avaient terni son image et que cela aurait pu avoir de lourdes conséquences pour sa carrière, mais également sa vie privée puisqu'il est marié et a un enfant, Marcelo Brozovic s’est constitué partie civile et attaque donc trois journalistes italiens pour diffamation. Le joueur international croate réclame une indemnisation de quelques dizaines de milliers d’euros afin de faire comprendre que tout n'était pas permis s'agissant de sa vie privée. A priori Wanda Nara et Mauro Icardi ne se sont pas joints à cette action en justice.