Foot : Jouer à domicile n’est plus un avantage, le covid a frappé

Foot : Jouer à domicile n’est plus un avantage, le covid a frappé

Photo Icon Sport

Pendant plusieurs semaines, la crise sanitaire du coronavirus a freiné le monde du football. Mais depuis le début du mois de juin, le ballon rond a complètement repris ses droits… sauf en France.

Le week-end dernier, un premier championnat européen a d’ailleurs terminé son exercice 2019-2020. Puisque la Bundesliga, qui avait repris dès la mi-mai, est désormais finie. Maintenant, les autres grands championnats comme la Premier League, la Liga et la Série A vont finir leurs journées à la va-vite d’ici à la fin du mois de juillet, histoire de laisser la place aux Coupes d’Europe de l’UEFA en août. Mais en attendant la conclusion de tous les championnats, une première tendance se dégage dans le foot post-Covid.

Si la règle des cinq changements par match a changé pas mal de choses, c’est l’absence de public dans les stades qui brouille les statistiques d’avant. En effet, selon La Gazzetta dello Sport, c’est désormais plus facile de gagner à l’extérieur qu’à domicile dans le foot nouveau. D’après l’étude du média italien, « 37,5 % des succès ont été réalisés à l'extérieur et 33,3 % à domicile dans les quatre grands championnats d’Europe ». Si les chiffres sont encore équilibrés en Italie, en Espagne et en Angleterre, la tendance est beaucoup plus accentuée en Allemagne, où l’importance des supporters est donc la plus grande.