Erling Haaland à Madrid, c'est le money time !

Erling Haaland à Madrid, c'est le money time !

Icon Sport

Sur le départ l'été prochain, Erling Haaland sera l'une des attractions du mercato. Dortmund aimerait le conserver mais le Norvégien est dans le viseur des grandes écuries européennes dont le Real Madrid qui compte bien prendre tout le monde de vitesse.

À l'instar de Kylian Mbappé au PSG, l'Allemagne et l'Europe scrutent avec intérêt ce que Erling Haaland va faire dans les six mois qui arrivent. Le Norvégien et son agent Mino Raiola ont indiqué au Borussia Dortmund que le joueur de 21 ans ne comptait pas s'éterniser dans la Ruhr. Avec ses 21 buts en 18 apparitions cette saison, Haaland ne manque pas de prétendants et les prochaines heures pourraient déterminer la destination du crack norvégien. En effet, le journal allemand Sport Bild rapporte qu'une réunion est prévue la semaine prochaine entre le Borussia et l'entourage du joueur concernant l'avenir du jeune homme l'été prochain.

Le Real Madrid compte bien être prioritaire pour Haaland

Dortmund veut savoir avant fin février les intentions de son attaquant norvégien pour la saison prochaine et ainsi pouvoir anticiper un éventuel départ. Toutefois, cette réunion sera aussi l'occasion pour le club allemand de proposer une dernière offre salariale au joueur. The Sun évoquait une proposition de salaire à 300 000 euros par semaine pour Haaland avec Dortmund.

Les grands clubs européens comme le Real Madrid seront attentifs au résultat de cette entrevue. Malgré la possible venue de Mbappé, les Madrilènes veulent plus que jamais signer Erling Haaland chez eux. Ils restent confiants dans ce dossier puisque le joueur veut rejoindre une grosse écurie candidate à la victoire en Ligue des Champions et que la Liga semble lui plaire. Le Real espère aussi que les récentes affaires réalisées avec le Borussia Dortmund faciliteront la candidature madrilène. Les Merengues ont récemment prêté Achraf Hakimi et Reinier au club allemand, de quoi peut-être passer avant Manchester City, le PSG ou le Barça devant les dirigeants du Borussia. Une aide nécessaire pour un joueur aussi talentueux et demandé qu'Haaland.