Real Madrid : 200ME pour Mbappé, le vestiaire furieux

Real Madrid : 200ME pour Mbappé, le vestiaire furieux

Icon Sport

La dernière offensive de Florentino Pérez pour tenter de convaincre le PSG de lâcher Kylian Mbappé a été mal perçue par le vestiaire du Real Madrid. Les joueurs ont fourni des efforts financiers alors que dans le même temps, le club était capable de lâcher un tel montant.

Karim Benzema et ses coéquipiers auraient évidemment aimé accueillir un joueur de la trempe de Kylian Mbappé. L’attaquant de l’Equipe de France a fait un petit forcing, encore publiquement il y a quelques jours. « Bien sûr que j’aimerais bien aujourd’hui qu’il soit avec moi à Madrid, mais il faut respecter son club aussi. Il est dans son club. De toute façon, c’est un joueur qui jouera pour le Real Madrid un jour ou l’autre », a déclaré l’actuel capitaine du Real Madrid. Toni Kroos s’était aussi exprimé publiquement, en insinuant une arrivée presque imminente de Kylian Mbappé en provenance du PSG. « Peut-être qu'un joueur de Paris nous rejoindra… », lâchait le milieu allemand.

Le vestiaire s’attendait à ce que Florentino Pérez fasse le maximum pour recruter le champion du monde 2018. Mais pas à n’importe quel prix. Surtout dans une période où leur direction leur demande de consentir à des efforts financiers. Et en Espagne, on affirme que certains joueurs de Carlo Ancelotti auraient très mal vécu la surenchère permanente due Real Madrid pour s'offrir Kylian Mbappé.

Les joueurs n’ont pas compris l’offre de 200 ME !

Le PSG se montrant intraitable, le Real Madrid a augmenté son offre initiale de 180 millions d'euros dans les dernières heures de mercato. Environ 200 ME ont été posés sur la table par Florentino Pérez. Rejetés, encore, par le PSG. Le président du Real Madrid a perdu la partie, face au Qatar, et a dans le même temps envoyé un mauvais signal à ses joueurs. Selon les informations d’El Mundo, une partie du vestiaire n’a pas apprécié cette offre XXL pour un joueur à qui il ne restait qu’un an de contrat au Paris Saint-Germain. Récemment, les joueurs madrilène ont en effet accepté une baisse de 10% de leur salaire à la suite des dégâts financiers causés par la crise sanitaire. Le patron de la Casa Blanca avait parlé des difficultés économiques du club aux joueurs, alors que quelques semaines plus tard, il était prêt à dépenser 200 ME, juste en transfert, pour un joueur bientôt en fin de bail. De quoi promettre des discussions délicates si Perez doit encore solliciter son vestiaire pour négocier les salaires.