Real : Di Maria au Barça ? La clause qui tue

Real : Di Maria au Barça ? La clause qui tue

Photo Icon Sport

Lorsque le Real Madrid avait laissé filer Angel Di Maria à Manchester United en 2014, le club madrilène avait pris soin d’inclure une clause très spéciale. L’objectif : empêcher le FC Barcelone de s’approcher de l’Argentin.

Une chose est sûre, le Real Madrid ne renforcera pas la concurrence. Et surtout pas son principal ennemi, le FC Barcelone. C’est pourquoi le club dirigé par Florentino Perez avait assuré ses arrières lors du transfert de Mesut Özil à Arsenal en 2013. En effet, une clause du contrat de l’Allemand stipule que le Real a 48 heures pour surenchérir après une offre venue d’un pensionnaire de Liga. Et d’après Football Leaks, les Merengue ont remis ça pour l’opération Angel Di Maria un an plus tard, lorsque le milieu offensif a rejoint Manchester United.

Car cette fois, si le club mancunien avait eu l’idée de vendre « El Fideo » en Liga en 2015, une indemnité de 50 millions d’euros aurait été versée au Real ! Un montant diminué de 10 M€ par an jusqu’en 2018, moment où MU pouvait négocier sans crainte avec une formation espagnole, à l’exception du Barça ! Auquel cas, la clause prévoyait une indemnité de 30 M€. De quoi freiner un éventuel intérêt catalan, même si le transfert de Di Maria au Paris Saint-Germain l’été dernier a évidemment annulé toutes ces contraintes.