Racisme : Mouctar Diakhaby ne lâchera rien

Racisme : Mouctar Diakhaby ne lâchera rien

Icon Sport

Le 4 avril dernier, Mouctar Diakhaby a accusé Juan Cala de lui avoir lancé des insultes racistes pendant le match entre Valence et Cadix.

La rencontre avait été interrompue quelques minutes avant de reprendre son cours et la Liga a logiquement lancé une enquête. Pour l’instant, aucune preuve n’a été trouvée contre le joueur espagnol de Cadix. Pour la première fois depuis cette affaire, Mouctar Diakhaby est sorti du silence. Sur l’antenne de RMC, l’ancien défenseur de l’Olympique Lyonnais a réitéré ses accusations à l’encontre de Juan Cala, expliquant qu’il irait quoi qu’il arrive au bout de cette histoire « loin d’être finie » selon ses propres mots.

« Il y a un ballon long, je protège mon gardien et là Juan Cala se met à m’insulter de "negro de mierda". Vous avez tous vu ma réaction. Ça m’a plutôt énervé. Vous avez pu voir dans les vidéos ce qui s’est passé par la suite » explique Mouctar Diakhaby sur les ondes de la radio avant de poursuivre. « Je pousse mes coéquipiers à reprendre la rencontre, parce qu’en Espagne, quand tu arrêtes un match comme ça, tu perds sur tapis vert. Du coup, je n’ai pas voulu être égoïste envers mon équipe. L’enquête n’a pas encore donné raison à Cala. Elle suit son cours. On va passer devant la fédération, un juge va essayer de résoudre cette affaire. L’histoire n’est pas finie. Je ne comprends pas cette situation, sachant les preuves qu’ils ont. Ils connaissent des indices qui sont confidentiels. Il y a des enregistrements, mais ils ne disent pas tout apparemment. Je compte aller au bout de cette histoire. Je ne suis pas fou, je ne vais pas sortir du terrain et créer une fausse polémique. Ce serait fou de faire ça ». Des propos qui confirment que Mouctar Diakhaby est déterminé à faire éclater la vérité au grand jour.