Griezmann sur le banc, ça va coûter 40 millions d'euros au Barça !

Griezmann sur le banc, ça va coûter 40 millions d'euros au Barça !

Icon Sport

En deux matches de Liga cette saison, Antoine Griezmann a été cantonné au rôle de simple remplaçant derrière le duo Morata-Felix. Un choix sportif de Diego Simeone mais le FC Barcelone y voit aussi un moyen pour les Colchoneros d'éviter un transfert du Français.

À trois mois de la Coupe du monde au Qatar, Antoine Griezmann aurait aimé reprendre la saison comme un cadre de l'Atlético Madrid. Néanmoins, Diego Simeone a d'autres préoccupations que remettre en selle son poulain. L'Argentin recherche la meilleure formule pour son attaque et cela l'amène plutôt à faire confiance en Alvaro Morata et Joao Felix. L'Espagnol et le Portugais ont débuté les deux premiers matches de Liga ensemble alors que Griezmann a squatté le banc de touche, réussissant quand même à marquer contre Getafe. Grizou n'est plus dans les plans de son entraîneur, du moins en attaque puisqu'il est question de le placer prochainement au milieu de terrain.

Griezmann remplaçant pour éviter un transfert à l'Atlético

Toutefois, en Catalogne, on pense que Griezmann n'est pas remplaçant uniquement pour une raison sportive comme le révèle le journal local Sport. Revenu à Madrid sous forme de prêt à l'été 2021, le Français reste la propriété du FC Barcelone. Son bail chez les Colchoneros se termine en juin prochain à moins que l'option d'achat fixée à 40 millions d'euros ne soit levée, une possibilité qui prend du plomb dans l'aile à mesure que Griezmann n'est pas titularisé.

En effet, cette option d'achat sera automatique si Griezmann dispute 50% des matches de l'Atlético pendant son prêt de deux saisons. Or, pour qu'un match soit comptabilisé comme tel, il faut que le joueur dispute au moins 45 minutes. Dans les deux premiers matches de Liga, Griezmann n'est entré qu'à la 62e minute à chaque fois. Au Barça, on estime que Diego Simeone fait tout pour que l'Atlético ne soit pas obligé de payer l'option d'achat en fin de saison, celle-ci étant estimée à 40 millions d'euros. Une situation qui inquiète le club catalan, lequel espère toucher ce montant et surtout économiser le gros salaire du Français. Griezmann touche plus de 20 millions d'euros annuels. Une rémunération qui effraie aussi le club madrilène, lequel a proposé une baisse de salaire au Français mais sans succès. Au-delà de la problématique sportive, Griezmann représente aujourd'hui un problème économique réel dont le Barça se passerait bien volontiers.