Esp : Gareth Bale est à une défaite de la retraite

Esp : Gareth Bale est à une défaite de la retraite

Indisponible depuis plusieurs mois, Gareth Bale (32 ans) vit une nouvelle saison compliquée au Real Madrid. Il pourrait s’agir de son dernier exercice puisque l’ailier gallois envisagerait de raccrocher les crampons si sa sélection ne passait pas les barrages de la Coupe du monde 2022 en mars.

Pour trouver la trace d’un match de Gareth Bale avec le Real Madrid, il faut remonter jusqu’au 28 août dernier, date du match remporté contre le Betis Séville (0-1) en Liga. Depuis, l’ancien joueur de Tottenham a passé son temps à l’infirmerie, sur le banc des remplaçants ou à l’isolement à cause d’une contamination au Covid-19. En résumé, avec ses trois petits matchs disputés cette saison, le Gallois n’existe pas dans les rotations de l’entraîneur Carlo Ancelotti. Et rien ne dit que l’intéressé soit vraiment affecté par cette situation.

Dernière saison pour Bale ?

En effet, The Athletic confirme que Gareth Bale envisage clairement de prendre sa retraite à la fin de l’exercice. Son principal objectif est de disputer la Coupe du monde 2022 au Qatar. Mais si le Pays de Galles ne passait pas les barrages en mars prochain, le Merengue n’aurait pas l’intention de rebondir après le terme de son contrat trois mois plus tard. C’est dire la lassitude de Gareth Bale qui n’a jamais vraiment caché son état d’esprit. L’été dernier déjà, après la cinglante défaite contre le Danemark (4-0) en huitième de finale de l’Euro, la presse anglaise avait commencé à parler d’un possible départ à la retraite.

Une éventuelle résiliation de son contrat au Real Madrid était évoquée, avant un démenti de l’intéressé. A croire que cette rumeur n’était pas totalement folle. En tout cas, Gareth Bale ne compte pas raccrocher les crampons cet hiver. Malheureusement pour la Maison Blanche, qui devra lui verser jusqu’au dernier centime de son salaire, la fusée galloise ira au terme de son bail, ne serait-ce que pour rester compétitive en vue du premier match des barrages contre l’Autriche le 24 mars.