Barcelone : Ousmane Dembélé viré ou presque

Barcelone : Ousmane Dembélé viré ou presque

De nouveau performant et épanoui au FC Barcelone, Ousmane Dembélé ne serait pas contre une prolongation. Mais un accord n’est toujours pas d’actualité dans la mesure où le président Joan Laporta se montre intransigeant sur le plan salarial.

La situation d’Ousmane Dembélé n’a pas changé. L’ailier du FC Barcelone a beau enchaîner les bonnes prestations, la direction refuse toujours de répondre à ses exigences financières. Le président Joan Laporta aimerait évidemment conserver le Français. Mais pas question de revoir sa nouvelle politique des salaires. « Dembélé est un bon gars, charmant, en tout cas il ne nous a pas créé de problème depuis que nous dirigeons le club, a confié le patron catalan à Mundo Deportivo. (...) Mais nous lui avons fait une offre de prolongation qui a expiré le 20 décembre. Il a décidé de ne pas donner suite à ce renouvellement. »

Après ce refus, le président souhaitait laisser l'ancien Rennais à l'écart, jusqu'à l'intervention de l'entraîneur. « Xavi a dit qu'il comptait sur lui parce que c'est un joueur qui fait la différence. Maintenant, la prolongation de Dembélé... L'option dont il disposait a expiré et nous sommes déjà en train de fixer les niveaux de salaire que tous ceux qui resteront la saison prochaine devront respecter. Des niveaux qui doivent maintenir la pérennité et l'équilibre du club et de l'effectif. Et c'est là que tous ceux qui veulent rester et que le club veut garder devront intervenir », a insisté Joan Laporta, toujours dans l’attente d’un retour.

« Pour l'instant, en ce qui nous concerne, nous n'avons pas de nouvelles qu'il veuille continuer, a confié le dirigeant. Je ne sais pas si son agent a été en contact avec lui récemment, mais je ne pense pas, car il le saurait et, en principe, nous sommes concentrés sur cette dernière ligne droite du championnat pour essayer de faire un coup d'éclat et de le gagner. A la fin de la saison, je suppose qu'il y aura des discussions d'une manière ou d'une autre, mais dans le cadre des niveaux de salaire que nous avons fixés. » On comprend que la porte sera grande ouverte si le clan français revient avec moins de gourmandise.

L'atout Aubameyang

« Je n'aime pas parler d'hypothèses. Si cela arrive, nous sommes des gens de dialogue et nous apprécions beaucoup Dembélé, je l'ai dit dès le premier instant et parfois j'ai fait une comparaison illustrative de ce que nous aimons. De plus, maintenant, avec Aubameyang et Umtiti, ils s'entendent très bien, il y a une bonne ambiance, et je le vois heureux à la fin de chaque match. Avec Auba, il s'entend très bien et c'est bien », a glissé le président du Barça, prêt à utiliser tous les arguments pour convaincre son ailier en fin de contrat.