Barça : Le meilleur pote de Neymar prend cher

Barça : Le meilleur pote de Neymar prend cher

Photo Icon Sport

La saison de football tronquée par la crise sanitaire de Covid-19 a débouché sur des situations délicates dans les contrats.

C’est le cas des équipes qui disputent encore la Coupe d’Europe dans quelques jours. La plupart ont trouvé des accords pour conserver leurs joueurs en fin de contrat, même si le PSG a perdu Cavani ou Meunier par exemple. A Barcelone, c’est encore plus complexe. En effet, le Barça a validé le transfert de son milieu de terrain Arthur, pendant que Pjanic fera le chemin inverse de la Juventus. Jusque-là tout va bien, car les deux clubs ont trouvé un accord et le Brésilien comme le Bosnien termineront la saison européenne avec leur club actuel. Mais pour Arthur, le départ est déjà validé et le Brésilien refuse de revenir en Catalogne. Il n’est pas rentré pour se faire tester au Covid-19, et refuse désormais de préparer la Ligue des Champions. De quoi écorner l’image d’Arthur, qui ne sera donc pas de la partie en cette fin de saison, et avait déjà agacé ses dirigeants par le passé. Très proche de Neymar, il voit son compatriote à chaque fois que ce dernier passe à Barcelone, y compris avec une soirée d’anniversaire arrosée deux jours avant un match, et est même monté discrètement à Paris quelques fois, pas toujours avec l’autorisation de son club.

Résultat, chez Josep Maria Bartomeu, on ne cache plus sa colère même si l’éventail des sanctions est limité pour un joueur qui sera parti dans quelques semaines. «  Ce n'était pas prévu. On s'était mis d'accord pour qu'il joue avec le Barça jusqu'à la fin de la saison. C'est un acte inacceptable, un acte d'indiscipline car aucune raison ne justifie qu'il ne revienne pas alors que l'on va disputer la Ligue des champions. Il a appelé Éric Abidal il y a deux jours pour lui dire qu'il ne reviendra pas. Il y aura une enquête et en fonction de ce qu'il se passera, il y aura une sanction et une amende », a prévenu le président du Barça dans une interview à Sport. Nul doute que cela ne fera ni chaud ni froid au pote de Neymar, qui gâche quand même une opportunité de disputer une phase finale de Ligue des Champions.