Barça : Barcelone doit taxer ses supporters, l'idée folle

Barça : Barcelone doit taxer ses supporters, l'idée folle

Dans une situation économique désastreuse, le FC Barcelone devrait mettre ses Socios à contribution pour sortir de la crise selon Jaume Roures.

Lorsqu’il s’agit de régler les problèmes financiers des autres, le patron de Mediapro a des idées qui fusent. Jaume Roures, qui a mis le football français dans une panade incroyable avec ses défauts de paiement et son abandon de la diffusion et du financement de la Ligue 1 au bout de moins de six mois la saison dernière, a osé commenter les galères économiques du FC Barcelone. Au micro de la RAC1, le dirigeant catalan a fait savoir que Joan Laporta, qu’il a officiellement soutenu au moment des élections présidentielles au FC Barcelone, devrait mettre à contribution les Socios du FC Barcelone pour assainir les finances du club. Et Jaume Roures n’y va pas avec le dos de la cuillère car il estime que chaque Socios du club devrait payer entre 1000 et 2000 euros pour relancer le Barça.

Jaume Roures demande aux Socios de passer à la caisse

« Comme je suis antipathique, je vais dire quelque chose d'impopulaire : les socios du Barça devraient être mis financièrement à contribution, avec un versement ou autre, pour résoudre les problèmes économiques du club. Dans n'importe quelle entreprise, si celle-ci perd de l'argent, ce sont les propriétaires qui mettent la main à la poche. Vu qu'au Barça les socios sont les propriétaires, ils devraient aider. Demandez 1 000 ou 2 000 euros à chaque socio, en échange d'une certaine compensation à l'avenir. Il y a beaucoup trop de démagogie sur ce sujet » a lancé Jaume Roures, qui aimerait que le FC Barcelone s’inspire du modèle allemand et notamment de celui du Bayern Munich, une référence de gestion. « Le Bayern est détenu à 51% par ses socios. Les 49% restants sont détenus par de grandes compagnies ou par des légendes du club » a-t-il expliqué. Un discours qui ne manquera pas de faire réagir au vu du culot incroyable dont fait preuve Jaume Roures.