Atlético ou Barça, Griezmann nous refait une « Neymar »

Atlético ou Barça, Griezmann nous refait une « Neymar »

Photo Icon Sport

Convoité par le FC Barcelone, Antoine Griezmann devrait annoncer sa décision dans les prochaines semaines.

De son côté, le club catalan ne bougera pas avant le 1er juillet, soit le moment où sa clause libératoire passera de 200 M€ à 100 M€. Le feuilleton pourrait donc durer quelques semaines supplémentaires et donner des maux de tête à l’Atlético Madrid, ce que le Barça avait vécu l’été dernier. Et ce n’est pas le seul point commun entre ce dossier et l’épisode Neymar.

A l’image du Brésilien transféré pour 222 M€ au Paris Saint-Germain, le Français voit ses supporters, coéquipiers et dirigeants tenter de le retenir, souligne Mundo Deportivo. Bien sûr, personne n’a oublié le célèbre « se queda » de Gerard Piqué. Cette fois, c’est le défenseur central madrilène Diego Godin qui a calmé le public du Wanda Metropolitano en affirmant que Griezmann comptait rester, histoire de faire disparaître les quelques sifflets contre Eibar (2-2) dimanche.

Le Barça et l’Atlético, la même stratégie

Autre similitude entre les deux scénarios, la tentative désespérée du club quitté. Le Barça avait essayé de dévaloriser le PSG et la Ligue 1 aux yeux de Neymar. Alors que l’Atlético alerte l’international tricolore sur son incapacité à marquer l’histoire au Camp Nou. Chacun ses arguments… On retient tout de même une différence entre les deux joueurs puisque Griezmann, lui, a quand même prévenu ses supérieurs qu’un départ était possible.