Bel : Indésirable à Anderlecht, Samir Nasri boude à Dubaï

Bel : Indésirable à Anderlecht, Samir Nasri boude à Dubaï

Photo Icon Sport

Comme beaucoup de clubs européens, Anderlecht demande à ses joueurs de lui transmettre des informations sur leur travail physique pendant la suspension de la saison. Mais de son côté, Samir Nasri ne respecte pas les consignes.

Devinez quoi… Samir Nasri refait des siennes à Anderlecht. La Jupiler Pro League étant interrompue pendant la crise sanitaire, le club belge, qui a laissé certains joueurs quitter le pays, demande tout de même à son groupe de suivre un programme physique pour s’entretenir au cas où la saison devait reprendre. A priori, tout l’effectif joue le jeu… à l’exception du Français ! En effet, La Dernière Heure affirme que le milieu offensif de 32 ans, parti à Dubaï, n’a envoyé aucune donnée au staff technique. Pire, Anderlecht n’a pas de nouvelles de l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille depuis plusieurs semaines.

A croire que Samir Nasri, qui ne devrait plus porter le maillot des Mauves, a déjà définitivement tourné la page. Rappelons que le « Petit Prince » avait signé un contrat d’un an l’été dernier, avec une saison supplémentaire en option. Mais en raison de ses performances mitigées, de son surpoids dénoncé et de ses blessures à répétition, Anderlecht ne le conservera sans doute pas à la fin de l’exercice. Le directeur sportif Michael Verschueren avait même confié à la presse qu’il regrettait d’avoir attiré Samir Nasri dans son équipe. La déclaration n’a pas dû plaire au principal intéressé, ce qui peut expliquer sa disparition…