PL : Rangnick fait un énorme reproche à Cristiano Ronaldo

PL : Rangnick fait un énorme reproche à Cristiano Ronaldo

Icon Sport

Ralf Rangnick va prochainement laisser les rênes de Manchester United à Erik ten Haag. L'entraîneur allemand a beaucoup à dire sur sa collaboration avec Cristiano Ronaldo. 

Manchester United s'est nouvelle fois montré décevant cette saison, que ce soit sur la scène nationale ou européenne. Les Red Devils ne gagneront aucun trophée malgré un dernier mercato estival plein de promesses. Ce dernier avait en effet vu Cristiano Ronaldo revenir à Manchester United. Avec lui, le quintuple Ballon d'Or ramenait aussi une énorme lumière sur le club mancunien, un peu dépassé par sa rivalité avec Manchester City depuis quelques années. L'arrivée en cours de saison de Ralf Rangnick, réputé pour ses idées de jeu et ses méthodes de travail, était également séduisante. Mais rien ne s'est passé comme prévu et des rumeurs ont commencé à faire leur apparition au sujet du comportement de Cristiano Ronaldo. Accusé de trop prendre la lumière et de ne pas assez se sacrifier pour le collectif, CR7 est pourtant défendu par ses pairs et son club de Manchester United. Ralf Rangnick en tête. Malgré tout, même son propre entraîneur pointe du doigt une difficulté majeure avec le Portugais. 

Rangnick fait passer un message à Ronaldo

Dans des propos prononcés en conférence de presse, l'ancien coach du RB Leipzig a en effet donné son avis sur la saison de Cristiano Ronaldo sous ses ordres, avouant même qu'il n'était pas « un monstre de pressing ». Sur sa lancée, Rangnick va développer sa pensée : « Je suis le plus déçu et frustré par ça. A un moment, on devait juste trouver des compromis. En attaquant un peu plus dans la profondeur, comment aurions-nous été sûrs d'avoir les joueurs d'attaque à leur poste ? Cristiano a marqué quelques buts. Je ne le blâme pas parce qu'il a fait des bonnes choses à certains matchs, mais ce n'est pas un monstre de pressing. Nous avons dû faire des compromis. Un peu trop parfois. On n'a jamais trouvé le bon équilibre entre ce que nous avions à faire avec et sans le ballon. » Pour terminer, Ralf Rangnick prendra exemple sur Jürgen Klopp, qui a eu besoin de patience pour mener son équipe de Liverpool vers les sommets du foot mondial : « Je suis d'accord que nous n'avons jamais été proches de leur agressivité, de ce football pro-actif. Cela a aussi à voir avec la forme physique si nous voulons jouer comme ça. Lors de la première saison de Klopp à Liverpool, ils ne jouaient pas ce type de football. Cela leur a pris une ou deux saisons. (...) J'ai aussi mes torts et les joueurs ne sont pas les seuls à blâmer ». Erik ten Hag a donc du pain sur la planche pour remettre d'aplomb une équipe en difficulté collectivement. Reste aussi à savoir si Cristiano Ronaldo, 'problème' de Rangnick ces derniers mois, sera toujours chez les Red Devils dans les prochaines semaines.