PL : Aubameyang retrouve Arsenal et se fait humilier

PL : Aubameyang retrouve Arsenal et se fait humilier

Passé par Arsenal et aujourd’hui joueur de Chelsea, Pierre-Emerick Aubameyang a forcément vécu un match particulier lors du derby de Londres ce dimanche. Une rencontre qui a d’ailleurs viré au cauchemar pour l’ancien Vert, défait par les Gunners (0-1).

Ce dimanche, à l’occasion de la 15e journée de Premier League, Pierre-Emerick Aubameyang a joué un match spécial. Transféré du Barça à Chelsea pour 12 millions d’euros lors du dernier mercato estival, l'international gabonais a retrouvé le championnat anglais après avoir évolué à Arsenal entre 2018 et 2022. Forcément, ce Derby de Londres entre les Blues et les Gunners a donc été un moment particulier pour lui. Même si cette rencontre s’est finalement transformée en cauchemar pour l’attaquant de 33 ans. 

Déjà parce que son équipe a perdu sur la plus petite des marges face au leader pour se retrouver septième de PL, à 13 points d’Arsenal. Mais aussi parce que l’ancien de l’ASSE n’a pas vraiment tiré son équipe vers le haut. Averti dès la 27e minute de jeu, Aubameyang a effectivement vécu un véritable cauchemar sur la pelouse de Stamford Bridge ce dimanche après-midi. Pour comprendre cela, il suffit de regarder son tableau de statistiques pour s’apercevoir qu’Aubam n’a touché que… huit ballons en une heure, avant d’être remplacé à la 64e minute de jeu par Graham Potter. Tout cela en se faisant chambrer par ses anciens coéquipiers sur le but de Gabriel. 

Huit ballons touchés par Aubameyang contre Arsenal

Trop esseulé à la pointe du 4-2-3-1 des Blues, Aubameyang n’a pas vraiment fait trembler la charnière Gabriel - Saliba, l’une des meilleures de la saison. Après ce match, Aubameyang peut nourrir quelques regrets d’avoir quitté Arsenal en janvier dernier, vu que les Gunners sont maintenant à la lutte pour le titre en Premier League. Leader du championnat avec deux points d’avance sur Manchester City après 13 journées, le groupe de Mikel Arteta va chercher à écrire une nouvelle page d’histoire des Gunners en remportant la quatorzième Premier League de l’histoire, la première depuis 2004 et les Invincibles d’Arsène Wenger. Pas de quoi réjouir Aubameyang, qui aurait bien voulu vivre cette histoire avec son nouveau club de Chelsea…