PL : A cause d'Abramovitch, Chelsea risque l'exclusion !

PL : A cause d'Abramovitch, Chelsea risque l'exclusion !

Icon Sport

Alors que le processus de vente était très bien mené, la volte-face de Roman Abramovitch pourrait tout changer. L'oligarque russe réclame 1,8 milliard d'euros de dettes à son club, ce qui complique la vente et menace l'avenir des Blues en Premier League.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, Chelsea souffre des relations de son propriétaire Roman Abramovitch. L'oligarque russe, proche de Vladimir Poutine, a été sanctionné par le gouvernement britannique comme toutes les plus grosses fortunes russes. Par effet de ricochet, c'est Chelsea qu'il détient depuis 2003 qui est touché. Restrictions sur la billetterie, menaces sur les prochains transferts entrants et sortants entre autres, le club londonien est directement impacté par les sanctions qui touchent son futur ex-propriétaire. En effet, devant cette situation inextricable, Roman Abramovitch avait décidé de mettre en vente son club en mars dernier.

1,8 milliard qui menace la vente et l'avenir de Chelsea

Tout semblait se dérouler comme sur des roulettes depuis deux mois et le début de la procédure de rachat. Prêt à faire des concessions sur plusieurs points financiers, Roman Abramovitch voulait lâcher au plus vite les Blues. Toutefois, ces derniers jours, sa position a radicalement changé. Le point de discorde porte sur 1,8 milliard d'euros investis par Abramovitch dans son club. Un passif que le club londonien doit au Russe. S'il avait indiqué ne pas vouloir demander cet argent dans un premier temps, il veut maintenant qu'on lui rétribue cette somme alors que la vente est sur le point de se finaliser.

Une épine dans le pied du consortium mené par l'Américain Todd Boehly qui est bien placé pour rafler la mise. Car cette somme inattendue vient s'ajouter aux trois milliards déjà réclamés pour mettre la main sur Chelsea. Un investissement colossal qui risque de faire capoter la vente et menace l'avenir des Blues. Car, si pour le moment le club est autorisé à participer à la Premier League malgré son propriétaire russe, une telle chose n'est pas certaine pour la suite. Comme le révèle le Daily Mail, Chelsea risque une exclusion pour la prochaine saison si un repreneur n'est pas trouvé d'ici peu et le 8 juin prochain. C'est à cette date qu'aura lieu la prochaine assemblée de la Premier League avec les 20 clubs participants. En plus, la fédération anglaise risque de ne pas désigner les Blues pour participer à la prochaine Ligue des Champions. Ce 1,8 milliard d'euros va peut-être coûter son avenir au club londonien tout simplement.