Mourinho accuse un arbitre d'être « trop gros et trop lent »

Mourinho accuse un arbitre d'être « trop gros et trop lent »

Photo Icon Sport

José Mourinho risque une sanction après la défaite de Chelsea (5-3) le 1er janvier dernier à Tottenham, l’entraîneur des Blues ayant sévèrement critiqué l’arbitre du match, Phil Dowd. Ce dernier, arbitre professionnel en Premier League depuis 2001, est bien connu des amateurs de foot puisqu’il officie souvent lors des grands matches anglais. Et José Mourinho n'a pas été tendre, car après la défaite des siens face aux Spurs, il a disjoncté dans le couloir menant aux vestiaires, accusant l’officiel « d’être trop gros pour arbitrer »  et de lui conseiller « de prendre sa retraite au plus vite », affirmant ensuite devant la presse que Phil Dowd était « trop lent ». Malgré ce coup de colère, l’arbitre n’avait pas fait figurer ces propos dans son rapport, José Mourinho étant venu s’expliquer quelques minutes après. Mais le Daily Mirror affirme que ces propos seront étudiés à la loupe, d’autant plus que José Mourinho fait également l’objet d’une convocation pour avoir émis l’idée d’un complot arbitral anti-Chelsea après le match à Southampton. De son côté, la fédération anglaise a fait savoir que Phil Dowd avait passé sans problème les tests physiques imposés en début de saison. il est vrai que ce dernier avait déjà subi des critiques similaires de la part de Sir Alex Ferguson.