Manchester United : Ralf Rangnick prend la parole et frappe fort

Manchester United : Ralf Rangnick prend la parole et frappe fort

Icon Sport

Intronisé ce vendredi comme nouveau manager de Manchester United, Ralf Rangnick est directement entré dans le vif du sujet.

L’entraineur allemand a montré sa parfaite maitrise de l’anglais, mais aussi de la presse locale. Interrogé sur la rumeur qui circule autour d’un deal fumeux pour faire venir Erling Haaland chez les Red Devils, l’ancien coach du RB Leipzig a préféré manier l’ironie. La presse anglaise évoquait en effet un bonus de 10 millions d’euros dans la poche de Ralf Rangnick si jamais il parvenait à convaincre le Norvégien de signer à Manchester United. Le manager a ainsi fait mine de relire son contrat, et de s’ajouter des primes de 10 millions d’euros à chaque recrue d’ampleur. 

« Oui, 10 millions pour Erling Haaland, 10 millions pour Kylian Mbappe, 10 millions pour Robert Lewandowski et 10 millions pour Joshua Kimmich. C'est évidemment un non-sens. Il n'y a pas de clause de ce type dans mon contrat. Cela n'a pas de sens de spéculer sur de nouveaux joueurs. Erling Haaland est un attaquant fantastique. Je le sais mieux que quiconque car j'étais avec les gens du RB Salzburg à l'époque. J'étais aussi un peu impliqué dans son transfert de Molde à Salzbourg, donc je sais quel genre de joueur il est, mais entre-temps, le monde entier a réalisé à quel point il était bon. Il y a deux ans, seules quelques personnes y croyaient », a livré le technicien allemand, qui est connu pour sa capacité à dénicher les talents et faire jouer les jeunes, même si ne sera pas forcément ce qui lui sera demandé à Manchester United. 

Rangnick ne pouvait pas refuser MU

A Ralf Rangnick de convaincre donc, lui qui a officiellement six mois pour sauver les Red Devils d’une saison morne, et qui devrait ensuite prendre un poste de conseiller pendant deux ans. « Là, on parle de six mois et demi à United avec comme vous le savez deux ans de plus en tant que conseiller. Si Manchester United vous contacte pour un tel poste, vous ne pouvez tout simplement pas le refuser », a expliqué celui qui avait signé pour trois ans en faveur du Lokomotiv Moscou pour faire développer le club. C’était seulement en juillet dernier.