Diego Costa n’est pas violent, c’est une victime !

Diego Costa n’est pas violent, c’est une victime !

Photo Icon Sport

Invité à s’exprimer au sujet de son attitude sur le terrain, Diego Costa s’est défendu de manière assez surprenante. Non, l’attaquant de Chelsea n’est pas violent. Au contraire…

La scène se déroule lors du choc entre Chelsea et Arsenal (2-0, le 19 septembre). A la suite d’un duel avec Laurent Koscielny, Diego Costa met un coup au visage du Français. De quoi provoquer la colère de Gabriel qui s’explique avec l’attaquant et qui finit par lui adresser un coup de pied. La suite, on la connaît, le défenseur brésilien a été expulsé contrairement à l’international espagnol, qui écopait tout de même de trois matchs de suspension. Rien d’étonnant au vu de la réputation de Diego Costa, qui s’est pourtant présenté en victime ce vendredi dans la presse anglaise.

« Mon manager, le club et les supporters de Chelsea me soutiennent à 100%. Donc je ne me préoccupe pas de ce que les autres pensent. Je ne changerai pas, sauf si mon manager, des membres du club ou les supporters me le demandent. Non, je n'ai pas besoin de changer. Je n'ai rien fait de mal. Tout au long de ma carrière, à de très nombreuses reprises, des joueurs s'en sont pris à moi. On m'a par exemple mis des coups de pied, mais je ne suis pas une pleureuse. Donc je pense que les supporters ont vu que c'était injuste. Et comme eux, le manager et le club m'ont beaucoup soutenu », a expliqué l’ancien joueur de l’Atlético Madrid, irréprochable auprès des hommes en noir...

« Je prends des cartons, c’est normal »

« Je n'ai jamais eu de problème avec les arbitres. Mes expulsions n'ont jamais été la conséquence d'un problème avec eux. Je prends parfois des cartons, mais cela fait partie du jeu, c'est normal, a-t-il poursuivi. J'espère simplement qu'ils me voient différemment maintenant. Mais je pense qu'ils sont très professionnels et qu'ils le resteront. » On peut donc s’attendre à de nouveaux incidents impliquant Diego Costa…