Covid : Joshua Kimmich refuse le vaccin et se fait massacrer

Covid : Joshua Kimmich refuse le vaccin et se fait massacrer

Icon Sport

Tandis que l’épidémie de Covid-19 s’emballe en Allemagne, les polémiques fusent au sujet des joueurs de Bundesliga non-vaccinés.

En Allemagne, où l’épidémie de Covid flambe de nouveau, 94 % des joueurs sont vaccinés. Mais les 6 % restants posent un problème d’autant plus que parmi eux se trouve un taulier du Bayern Munich et de la Nationalmannschaft en la personne de Joshua Kimmich. Le polyvalent milieu de terrain de 24 ans refuse pour le moment le vaccin sur lequel il a des doutes à long terme et a par conséquent été contraint de rater plusieurs matchs du Bayern Munich (positif, cas contact). La mascarade a assez duré selon Mario Gomez, ancien grand attaquant du club bavarois, qui a lancé un message limpide à Joshua Kimmich dans les colonnes de BILD.

« Les stades sont pleins parce que 60, 70, 80 % des gens ont été vaccinés. Il en profite également. Si tout le monde se comportait comme lui, on jouerait probablement une année de plus sans spectateurs » a lancé l’ex-attaquant du Bayern Munich et de l’Allemagne, qui n’est pas le seul à vivement critiquer le choix de Joshua Kimmich. Ancienne légende du football allemand, Paul Breitner a également exprimé son vif désaccord avec le milieu de terrain bavarois. « Il ne jouerait pas avec moi, ni les quatre autres joueurs (du Bayern qui ne sont pas vaccinés). Ils ne s'entraîneraient pas non plus. Je leur aurais dit au revoir » a-t-il lancé. Autant dire que la pression est totale sur Joshua Kimmich, qui avait reçu quelques heures plus tôt un message du ministre de l'Intérieur allemand Horst Seehofer, rien que ça. « Réfléchissez-y encore une fois et faites-vous vacciner ! Vous êtes un modèle : si vous vous faites vacciner, d'autres personnes se diront 'moi aussi' » avait-il lancé. De quoi fortement inciter le milieu de terrain du Bayern Munich à se faire vacciner.