Bayern : Kimmich craque face à la pression, il accepte le vaccin

Bayern : Kimmich craque face à la pression, il accepte le vaccin

Écarté des terrains depuis pratiquement un mois à cause d’un test positif au coronavirus, Joshua Kimmich a finalement changé d’avis sur le vaccin contre le Covid-19. Une décision qui a beaucoup fait parler en Allemagne.

Comme partout à travers l’Europe, de nombreuses personnes ne sont pas encore vaccinées contre le Covid. Mais alors que la cinquième vague frappe largement, la pression autour des non-vaccinés se fait de plus en plus forte. Encore plus dans le monde du football, où les joueurs traversent plusieurs pays pour participer aux compétitions continentales. Autant dire que les footballeurs qui ne sont toujours vaccinés sont un peu montrés du doigt, à l’image de Joshua Kimmich. Depuis plusieurs mois, le milieu de terrain refusait de se faire vacciner contre le Covid, alors même que le Bayern Munich l’a incité à le faire. Mais après mûre réflexion, l'international allemand a finalement changé d’avis. « C'est tout simplement difficile pour moi de faire face à mes peurs et à mes doutes. C'est pour cela que j'ai hésité pendant si longtemps, mais je vais faire le vaccin », a avoué Kimmich sur la chaîne allemande ZDF. Il était temps, puisque le joueur de 26 ans traverse quand même une fin d’année 2021 compliquée. 

Cas contact à plusieurs reprises au cours des dernières semaines, Kimmich a fini par attraper le coronavirus fin novembre. Cette semaine, il a même annoncé qu’il ne pourrait pas rejouer avant 2022 à cause d’une… gêne aux poumons. « Je suis heureux que ma quarantaine soit terminée. Je vais très bien, mais je ne peux pas encore m'entraîner à fond en raison d'une légère lésion aux poumons. Je vais donc suivre un entraînement de remise en forme et j'ai hâte d'être de retour à plein temps en janvier », avait expliqué l’Allemand, qui a donc décidé de mettre fin à la polémique autour de sa non-vaccination. De quoi ravir Bettina Stark-Watzinger, la Ministre fédérale de l'Éducation : « C'est une bonne décision. En tant que footballeur professionnel et joueur national, il est un modèle pour de nombreuses personnes. Plus de vaccinations sont le moyen de sortir de la pandémie ». Grâce à cela, Kimmich va donc pouvoir retrouver les terrains avec ses coéquipiers du Bayern en vue de la deuxième partie de saison, et ainsi mettre ce triste chapitre de sa carrière de côté…