Coronavirus : La terre se venge des hommes, Löw balance

Coronavirus : La terre se venge des hommes, Löw balance

Photo Icon Sport

Présent en conférence de presse ce mercredi, le sélectionneur allemand a tenu un discours assez virulent au moment d'évoquer l'épidémie de coronavirus.

Joachim Löw n’est pas du genre à parler dans le vide, le technicien allemand étant plutôt d'un naturel posé et réfléchi. Alors quand la presse l’a interrogé sur l’épidémie de coronavirus qui touche actuellement toute la planète, le sélectionneur de la Mannschaft n’a pas tapé en touche et a dit clairement ce qu’il avait sur le fond du cœur. Pour Joachim Löw, ce virus est probablement un signal de plus pour l’être humain dans sa globalité, en espérant que cette fois le message sera reçu 5 sur 5.

Le coach de l’équipe d’Allemagne a été sans tendresse avec les habitants de la planète terre dont il fait partie. « La Terre semble un peu se défendre contre l'Homme, qui pense toujours qu'il peut tout et qu'il sait tout. Le monde a connu un burn-out collectif. Il était impossible d'accélérer encore le rythme que nous avions atteint. Les incendies en Australie ou le virus Ebola en Afrique ne nous ont touchés que marginalement. Mais maintenant, nous avons quelque chose qui concerne toute l'humanité, et c'est là que nous remarquons ce qui compte vraiment, à savoir les amis, la famille, et le respect les uns pour les autres », a fait remarquer Joachim Löw, histoire de dire le fond de sa pensée.