All : Le secret de la machine Haaland, c’est Cristiano Ronaldo

All : Le secret de la machine Haaland, c’est Cristiano Ronaldo

Considéré comme l’un des tout meilleurs attaquants au monde, Erling Haaland n’a pas uniquement atteint ce niveau grâce à son talent. L’attaquant du Borussia Dortmund ne laisse rien au hasard pour parfaire sa condition physique, à l’image de ce que réalise Cristiano Ronaldo depuis des années.

La progression fulgurante d’Erling Haaland a donc une explication. Bien sûr, l’attaquant du Borussia Dortmund possède un talent et un sang-froid presque innés. Mais le phénomène de 20 ans n’en est pas arrivé là par hasard. Le Norvégien s’inflige un travail énorme sur et en dehors des terrains, et ce depuis son adolescence. Tout a effectivement commencé lorsque le joueur en formation a été surclassé dans l’équipe première de Molde, auprès d’adultes forcément plus costauds.

De quoi inciter Erling Haaland à se bâtir un corps d’athlète pour rivaliser. Et pour ça, quoi de mieux qu’imiter son idole, le maître en la matière, à savoir Cristiano Ronaldo ? Par le passé, l’avant-centre a en effet confié que le Portugais lui avait donné envie de devenir footballeur. Voilà comment Erling Haaland a décidé de s’approprier les habitudes de CR7. Aussi perfectionniste que la star de la Juventus Turin, l’international norvégien s’impose des séances d’entraînement interminables. Mais ce n’est pas tout.

Comment Haaland soigne ses blessures

Erling Haaland a également corrigé son alimentation et consomme surtout des repas à base de poisson, comme Cristiano Ronaldo à qu’il a aussi piqué l’idée de multiplier les siestes et de bien dormir la nuit. A ce sujet, le fan de jeux vidéo prend soin de porter des lunettes qui filtrent la lumière bleue afin de ne pas déranger son sommeil. Enfin, Le quotidien As nous apprend que le buteur du Borussia Dortmund se rend à Doha pour soigner ses blessures dans un centre spécialisé. Le géant norvégien s’est même offert une machine de récupération. Avec tout ça, on comprend mieux pourquoi les défenseurs ont tant de mal à lui résister.